Un jour = Une histoire improbable – Le Cambodge et un Coucher de soleil

Hello mes petits caribous 🙂
3ème jour de ce petit défi que je me suis lancée car dans la vie il faut se mettre des petits challenges ! Si vous n’avez pas vu les 2 premières histoires : ↠ allez voir par ici
——–

[JOUR3 : LE CABODGE ET UN COUCHER DE SOLEIL]

Je continue avec mon long voyage entrepris entre 2012 et 2013. Cette fois-ci je vous emmène avec moi faire un stop au Cambodge fin novembre 2012 !

J’avais rejoint une amie à Sihanoukville (sud du Cambodge) et nous avions sympathisé avec 3 charmants jeunes hommes français qui revenaient d’un an en Australie. Je vous rassure pas d’histoires croustillantes là-dessous.

On avait entendu parler qu’il était possible de vivre à la « Robinson Crusoé » sur l’île qui se trouvait en face de Sihanoukville : l’île de Koh Rong Sanloem ! Ni une ni deux, on trouve une compagnie touristique qui propose un départ pour le lendemain. 72h sur l’île sans eau, ni électricité, dans un petit cabanon sur la plage de Lazy Beach. Qui n’a pas rêvé de revivre le film The Beach ou Robinson Crusoé ?

Vivre comme Robinson Crusoé

Nous voilà le lendemain avec le strict minimum car il faisait très chaud à cette époque de l’année donc autant vous dire que vivre en short/tongues/maillot c’était notre quotidien. On embarque dans un bateau qui nous dépose sur l’île. Après 20 min de marche dans la jungle, on découvre la plage Lazy Beach (Je vous laisse chercher sur les Internet 😉). ON ETAIT AU PARADIS ! Encore aujourd’hui, ces 3 jours font partie de ma todolist : WOOOW j’ai vécu ça ! C’était juste magique : vivre simplement à l’heure du levé/couché du soleil en mangeant du poisson pêché du jour. On avait le strict minimum mais nous étions HEUREUX.

Ils avaient même un programme : si vous ramenez un sac de déchets ramasser sur la plage = une bière gratuite !!! On a eu nos bières fraîches 🍻🤩🥳

Un couché de soleil un peu particulier

Je ne rentrerais pas dans le détail de ces 3 jours car mon histoire serait beaucoup trop longue. Je vais donc venir au moment « du drame » ! Cela faisait presque 3 mois que j’étais en vadrouille et il me restait encore 9 mois de périple. Vient le moment du coucher de soleil, ce genre de chose que tu veux immortaliser avec ton appareil photo. Nous voilà tous les 5 sur la plage avec WOOW c’est trop beau ! Clic clic ! Et moi qui sort mon appareil, pas de clic ! J’appuie, j’appuie mais rien ne se passe. IMPOSSIBLE de sortir mon zoom. 2 jours plus tôt mon appareil était tombé et j’étais en train de prendre conscience qu’il venait de rejoindre le paradis des appareils photo.

Comment vous dire que la tristesse, la colère est montée sans crier garde ! QUOI ???? MAIS COMMENT JE VAIS FAIRE ???? Plus d’appareil jusqu’à la fin de mon voyage ? Je n’ai pas le budget pour ça. Car oui, quand vous partez durant un an vous devez respecter votre budget. J’étais si triste. Cependant, j’ai mis ma tristesse de côté et j’ai fini de profiter du coucher de soleil et de l’eau à 28ºC pour un mois de novembre.

Hop au dodo

L’heure du dodo arrive. Nous étions 5 dans un tout petit cabanon. Ce soir-là, j’étais tellement énervée que j’ai pris la décision d’aller dormir dehors dans le hamac. La chaleur, les ronflements, la promiscuité aurait fini de faire sortir la lionne qui est en moi. J’embarque mon sac de couchage, je dis bonne nuit à tout le monde et je m’installe sous deux cocotiers à la belle étoile dans un hamac. Y a pire dans le vie pour passer sa colère contre les technologies 😅
Mes fesses à peine posées, je sens comme un Objet Non Identifié sous mon postérieur ! Bordel c’est quoi ce truc ! C’est vraiment une soirée de merde ! Je glisse ma main pour attraper l’objet est sur le moment : JE BUG ! UN APPAREIL PHOTO !

Le hamac était posé devant notre cabanon. À tour de rôle, on avait passé la journée dedans. Donc, je me dis qu’il doit être aux garçons ou à mon amie. Je retourne à l’intérieur.

  • Moi : Eih les gars ! Vous avez oublié votre appareil dans le hamac…
  • En cœur : NON ce n’est pas à nous !
  • Moi : Comment ça ce n’est pas à vous ? C’était dans notre hamac !

Inspection de l’appareil, même réponse = PAS À NOUS !

La magie de la vie bis

La vie venez de m’offrir un deuxième cadeau (si vous avez suivi le jour 2 de mon défi) : un appareil photo et en plus il était étanche. Il pouvait aller jusqu’à 10 m sous l’eau. Il m’a permis, quelques mois plus tard, de plonger avec à Bali. Je n’ai jamais su à qui il était. Il a été mon compagnon durant 7 ans. Je l’ai vendu l’année dernière et les sous récoltés ont été utilisé pour une association de protection de l’environnement !

Cette nuit-là, j’ai regardé les étoiles durant des heures et je me suis endormie en remerciant le ciel. La vie est bien plus magique qu’on l’image… Il suffit de vibrer dans son cœur et le ciel vous répondra. 🤩

No Comments

Post A Comment