Et si le secret c’était …

Et si le secret c’était …

Je ne suis jamais très régulièrement dans l’écriture de mes articles. J’ai toujours fait selon mon feeling, mon avis. Je ne me suis jamais imposée de rythme de publication. N’étant pas une “écrivaine” de vocation, c’est plus par plaisir que j’entretiens ce blog que pas business. Pour vous partager, mon secret, mon chemin vers quelque chose de plus alignée, vers un “nouveau monde”. Qui sait peut-être que c’est en train de se réaliser ?

En débutant cet article, comme chaque article, j’ai une idée principale à vous partager. Mais je n’ai pas vraiment de plan ! Ça vient au fil de l’eau, au fil des mots. J’étais en train d’écouter une petite musique de relaxation quand j’ai eu envie de noircir des “feuilles” et j’ai fait le choix de noircir un nouvel article. Car je voulais vous partager un secret.

Quelle année !

Le moins que l’on puisse dire c’est que 2020 a commencé fort, avec les feux en Australie (mais aussi un peu partout dans le monde). Je suis de celle qui partage l’idée que notre Terre Mère nous envoyait des signaux. Tel un indien qui prévenait sa tribu quand le danger approché. Mais comme toujours l’humain s’est senti plus fort que tout ! Je crois qu’on a été bien rattrapé par nos croyances.

Nous sommes mis à genoux par une petite chose sûrement pas plus grosse qu’une tête d’épingle ! Du moins invisible à l’œil nu. Qui l’eut cru, nous l’Homme avec un grand H ! Le tout-puissant de ce monde qui est capable d’extinction, de destruction et de faire plier les plus faibles face à Notre Grandeur.

Et pourtant l’impossible, l’inimaginable est arrivé : nous sommes à terre, nous sommes perdus, nous avons peur, peur de cette chose qui se faufile telle une petite souris qui se glisse dans les murs sans qu’on la voit arrivée.

Le réveil ?

Qu’est-ce qu’on peut avoir comme embûche, erreur de parcours sur notre chemin. Si vous suivez mon blog depuis quelque temps, vous avez dû lire mes humeurs, mes erreurs et j’en passe. Tout ceci pour vous dire que nous sommes tous identiques. Qu’on soit riche ou pauvre, femme ou homme, enfant ou adulte, nous aurons des échecs et des réussites dans nos vies. Nous aurons des moments joyeux et d’autres tristes. À chaque fois, on doit en tirer des leçons. Si nous ne le faisons pas bizarrement, “la vie” nous remet la même épreuve sur notre chemin.

Ce qui nous arrive, nous ne devons PAS OUBLIER ! Ne pas oublier les inégalités qui existent à travers le monde. Je ne vais pas toutes les énumérer car elles sont beaucoup trop longues. Tirez des leçons de nos comportements envers la Terre mais aussi le Vivant.

Comment peut-on construire une “économie croissante” alors que nos ressources sont finies ? Oui FINI ! Les stocks d’énergies fossiles ne sont pas vitam æternam. Bientôt ça sera : Y A PLUS DÉSOLÉ allez voir sur la planète suivante qui se trouve à des milliers de millénaires.

Oui, nous devons tirer des leçons de tout ce qui est en train de se produire. Car comme je l’ai dit plus haut, si on ne le fait pas la Terre nous donnera une deuxième leçon. Et celle-ci sera peut-être un peu plus violente pour bien nous faire comprendre le message. Il est temps de nous réveiller sur nos comportements, si on ne veut pas le payer de nos vies.

Le secret, c’est quoi alors ?

Vous devez vous demander : mais où elle veux en venir ? Même vous dire “Non, elle n’a pas fait ça ! Elle n’a pas fait un titre p*** à clic”. Non, je vous rassure, si je vous raconte tout ça c’est qu’il y a bien une raison et on va le voir bientôt.

Depuis le début du confinement (bien avant aussi), j’ai regardé beaucoup de documentaire sur les lobbies des énergies, de l’alimentation, des vêtements et j’en passe. Sans compter, les articles que j’ai lu sur “comment l’homme moderne traite ses aînés”. À chaque fois la même réaction : des larmes et des larmes sur mes joues. Mais comment sommes-nous arrivés jusqu’ici ? Comment, c’est possible ? Qu’est-ce qui a fait qu’un jour, la vapeur s’est inversée ?

Je pense que j’ai été comme beaucoup d’entre vous durant cette période de confinement : désespoir, colère, frustration, tristesse, angoisse et puis petit à petit c’est arrivé. Une petite lumière. J’ai commencé à regarder ma noirceur en face, cette partie de moi que je n’aime pas. Ce côté que je veux toujours cacher. Et bizarrement c’est dans le noir qu’on voit la petite lueur. J’ai commencé à “me donner” de l’amour. À donner de l’amour à cette partie sombre. À lui dire : OK je comprends que tu fasses partie de moi. J’ai aussi commencé à accepter que tout le monde réagisse différemment. Tout ça n’est pas facile, pour personne.

Si le secret : c’était l’Amour !

Eh oui nous y voilà… Et si la réponse à tout ça c’était de l’Amour avec un grand A ! Car très sincèrement qu’est-ce qui vous a manqué durant ce confinement ? Voir vos proches pour les serrer dans vos bras, embrasser vos petits-enfants et sentir leurs odeurs de bébés, voir vos ami.e.s les embrasser fort fort fort, partager votre confinement avec une chérie ou un chéri et j’en passe. Dire à tous ces gens que vous les aimez, que vous avez envie de donner de l’Amour mais aussi d’en recevoir. Car c’est ça le plus important donner ET recevoir.

Je pense malheureusement que le vrai mal profond de l’Homme : c’est manquer d’Amour. C’est ce qui le pousse à devenir froid, manipulateur, à détruire tout ce qu’il y a sur son passage. Je reste persuadée que la plupart des personnes “qui nous dirigent” sont en mal d’Amour, en manque d’Amour qui les pousse à devenir des personnes “indifférentes” de ce qui se passe autour d’elle.

Vous-même, regardez vos parties les plus sombres. Ne sont-elles pas le résultat d’un manque d’Amour ? Un manque d’Amour de vous-même à vous-même, d’un manque d’Amour de vos parents, de vos proches, etc. Souvent on cherche l’Amour à travers autrui mais on n’oublie que la première personne que nous devons aimer sur cette Terre : c’est nous-même. Comment peut-on diffuser de l’Amour si on ne s’aime pas ?

Si on “réapprenait” à Aimer

Eh oui, si nous réapprenions à Aimer. Tout d’abord nous ! Aimer nos côtés lumières et nos côtés sombres. Tomber en amour de cette image qu’on projette dans ce miroir. Aimer les personnes qui nous entourent. Réapprendre à aimer la Nature, le Vivant avec un grand V : les animaux, la diversité, les différences, et j’en passe.

Aimer la plus petit chose qui vous donne le sourire, qui vous rend joyeux. Aimer le fait d’être en bonne santé, d’être vivant. Apprendre à aimer nos voisins, vous seriez surpris de qui ils sont, de leur parcours, de leur histoire. Allez frapper à leur porte (bon ok garder la distance physique nécessaire selon les recommandations en vigueur), mais aller leur parler, aller savoir comment ils vont ? Partagez vos souffrances, vos victoires, vos échecs.

Je ne dis pas qu’AIMER et la solution à tout mais elle vous ouvrira les portes sur un nouveau monde, sur une nouvelle couleur à votre vie. Si vous en doutez, TESTER ! Testez le sur vous : AIMEZ-VOUS ! N’ayez pas peur, vous seriez surpris de la personne que vous pouvez découvrir. C’est peut-être ça le secret après tout !

PS : je vous partage la petite musique de détente qui m’a permis d’écrire cet article. C’est 👉par ici 👈

Postes un commentaire